Partageons la passion du théâtre - Cours de théâtre à AnnecyThierry Mousseau
Mes spectacles > Diplomatie 2013// 2014

Diplomatie 2013// 2014

DIPLOMATIE

de Cyril Gely






 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Betty :

Très bonne pièce, magnifiquement jouée. Thierry Mousseau est superbe. Une légère pointe d'humour afin d'alléger ce drame historique...

 

Maryse:

Bonjour Thiérry, je ne connaissais pas la pièce; prenante, elle m'a tenue en haleine jusqu'au bout; le temps n'existait plus. Magnifiquement écrite et admirablement interprétée. J'ai passé une superbe fin d'après-midi, merci et bravo!
Amicalement. Maryse

 

Carole:

J'ai assisté à la représentation du Diplomate dimanche aprem. C'était top, magique, prenant, envoutant, diabolique, parfaitement juste, émouvant, ..."etcetera" comme dirait Stepania Stepanovna !
J'ai vraiment passé un bon moment ; le texte est très intense et la gêne du sujet transmise par vos jeux, rend le moment très excitant voir flippant !
 
Merci encore pour ce bon moment !

 

 

 

"Il y a quelques mois, Niels Astrup et André Dussolier triomphaient au Théâtre de La Madeleine à Paris, et l'auteur de la pièce Cyril Gely obtenait le grand prix de l'Académie Française du Jeune Théâtre, et le prix de la Fondation Barrière"....

 

 

Voilà un nouveau défi artistique pour la saison 2013//2014; ayant obtenu les droits pour monter cette pièce sur la région!

 

Que raconte la pièce?

 "Diplomatie" au Théâtre de L'Echange

 

 

 

 

Un scénario apocalyptique

L’auteur nous emmène sur les terres, sans frontières, de la manipulation psychologique. Comment un homme, le diplomate suédois Nordling interprété par Thierry Mousseau va persuader un autre, le général nazi Von Choltitz interprété par Didier Demolis, de ne pas faire sauter Paris.

Nous sommes en août 44, Le militaire est sur le balcon de l’hôtel Meurice. Dans une heure il va donner l’ordre de détruire la capitale, dans un scénario apocalyptique (le général Leclerc est aux portes de la ville). Une panne d’électricité se produit dans sa suite. La lumière revient. Il se retrouve face au consul général de Suède. L’homme a emprunté un escalier secret. Sa mission : persuader le gradé allemand de ne pas détruire Paris. Ce qui va donner lieu à un merveilleux exercice de manipulation mentale, une sorte d’opération chirurgicale filmée en direct à la fois sur le cœur, les tripes et le cerveau. Car si nous en connaissons l’issue, nous en découvrons, stupéfaits, les courbes du scalpel.

"A l'hotel Meurice, quartier général des forces allemandes, le général Dietrich von Choltitz, gouverneur militaire de Paris, a reçu les derniers ordres d'Hitler: faire sauter entièrement la ville.

Il s'apprète donc à mettre le plan à exécution.

Mais le 25 août 1944, à l'aube, il reçoit la visite discrète de Raoul Nordling, consul général de Suède à Paris. Le diplomate n'a plus que quelques minutes pour le faire changer d'avis et sauver la ville d'une destruction certaine...."

 

 

 

 

« Diplomatie »

 

Pitch: « Le 25 août 1944, les Alliés arrivent aux portes de Paris. Peu avant l’aube Dietrich Von Choltitz , Gouverneur du Grand Paris, se prépare sur ordre d’Adolf Hitler à faire sauter la capitale. Mais chacun d’entre nous sait que Paris ne sera pas détruit. Pour quelles raisons Von Choltitz, un général nazi dont la loyauté à l’égard du IIIème Reich était sans borne, n’a-t-il pas exécuté les ordres du Führer ? Une rencontre a peut-être changé le cours de l’histoire ; est-ce Raoul Nordling  l’ambassadeur de Suède à Paris, qui aurait fait basculer l’opinion du général ? Cyril Gély, dans Diplomatie imagine l’âpre négociation entre les deux hommes et par quels moyens Nordling il l’aurait emporté sur le général. » (source: le site du théâtre)

 

Le général allemand Dietrich Von Choltitz, commandait la garnison de Paris en 1944, au moment de l’approche de la 2ème division blindée du général Leclerc, et des armées alliées, tandis que Raoul Nordling occupait, à la même époque, le poste de Consul Général de Suède à Paris. On sait que ces deux–là se sont rencontrés. On sait qu’Hitler avait donné l’ordre à Von Choltitz de rayer Paris de la carte, et on sait que le Général a fini par désobéir à la volonté démente du Führer. Mais pourquoi ? Pour quelles raisons un général nazi dont la loyauté à l’égard du Reich était sans borne n’a-t-il pas exécuté ses ordres ? Historiquement, c’est un mystère, on ne sait pas comment il en est arrivé à cette décision, lui, l’officier supérieur descendant de trois générations de militaires prussiens. L’auteur de la pièce, Cyril Gely, a imaginé qu’une rencontre avait peut-être changé le cours de l’histoire et a échafaudé les évènements de cette fameuse nuit à l’hôtel Meurice où tout a basculé, grâce à la confrontation supposée de Von Choltitz et Nordling, personnage fascinant qui aurait pu (a pu) jouer un rôle déterminant dans la décision de Choltitz. L’intérêt de la pièce réside donc essentiellement dans le face à face imaginaire entre les deux hommes, dans la négociation qui s’engage entre Nordling et Choltitz et sur la façon dont l’ambassadeur va habilement faire basculer l’opinion du général.

La pièce est une vraie réussite: elle est instructive (surtout dans le sens où elle nous pousse à chercher ce qui s’est vraiment passé une fois le rideau baissé), bien construite (la fin est très surprenante et nous laisse pantois !), bien écrite, vivante et très riche. Le travail d’écrivain & d’imagination sont très intéressants, plaçant véritablement Paris comme élément central de la pièce, est très efficace (l’évocation des plans stratégiques des nazis pour détruire notre magnifique ville fait froid dans le dos, chaque tirade de Nordling destinée à rappeler quelle tragédie ce serait de voir la ville disparaître est poignante, etc…).

Diplomatie est, avant tout, construite comme une sorte de huis clos basé entièrement sur le face à face entre les 2 hommes, dans lequel chacun use et abuse de ses atouts aux dépends de l’autre (la ruse, la finesse & l’humour pour Nordling, la froideur, le pragmatisme & la force pour Choltitz).

 


 

Pour réserver:  tél 0618004240

mail : mousseau@theatre-annecy.fr

 

 

Plus d'info ? Contactez-moi
Ecole de Théâtre Thierry Mousseau - 9 r Louis Armand 74000 ANNECY - 04 50 77 72 45 - 06 18 00 42 40 - Cont@ct